• A lire sur nopensée.fr et Com4news.com

Hercule Poirot Versus Sherlock Holmes

Le détective privé le plus connu reste sans aucun doute Sherlock Holmes faisant son apparition pour la première fois en 1887 et ayant été écrit par Arthur Conan Doyle.

Mais parlons tout d'abord du célèbre enquêteur Belge Hercule Poirot issu tout droit de l'imagination d'Agatha Christie.


Le perfectionnisme de Poirot

Vaniteux, perfectionniste, méthodique, extrêmement organisé, adorateur des formes carrées et de la symétrie, un maniaque qui frôle la pédanterie et, surtout, belge, très belge; c’est comme cela que nous pourrions décrire Hercule Poirot.

Agatha Christie a donné la nationalité de Tintin à son détective suite à son contact avec les réfugiés belges au cours de la Première Guerre Mondiale.

Le perfectionnisme qui caractérise Poirot se reflète dans son apparence physique.

Hercule Poirot est décrit comme: petit, rondelet, avec une moustache pointue très particulière.

Cette moustache est si soignée et parfaite qu’elle en devient comique; tout, dans ce personnage, est parfaitement calculé.

Une petite saleté sur sa veste le perturberait au plus haut point.

Par ailleurs, rien, absolument rien, ne le dérange plus qu’un cadre légèrement de travers.

Une infinité de manies et d’extravagances mèneront Poirot à des situations vraiment comiques, qui allégeront le cadre tragique et macabre des intrigues.

Hercule Poirot et le crime

Son obsession pour la perfection le conduit à la rechercher dans n’importe quelle situation, et même sur les scènes de crime.

Les œuvres d’Agatha Christie suivent toutes la même structure: présentation de personnages, crime, enquête et résolution.

Les personnages appartiennent généralement à la classe aisée, les espaces sont réduits et les crimes motivés par les passions ou l’argent.

Hercule Poirot résout les enquêtes sans se salir, en gardant son calme, en observant et en interrogeant.

Il se sert de la psychologie et de la raison.

Hercule Poirot Versus Sherlock Holmes


Alors que Hercule Poirot est le héros de moultes nouvelles (33 nouvelles connues) et envahi encore nos petits écrans, il n’a pas trouvé sa place au cinéma contrairement au renommé Sherlock Holmes.

Mais de nombreux points communs peuvent être faits entre ces deux stéréotypes et ce point sera la directive de cet article.

Commençons par rappeler que Holmes, dont le talent de déduction n’étonne plus personne, aurait servi de modèle à Hercule Poirot, ou plutôt devrais-je dire, le personnage de Sherlock Holmes inventé par Arthur Conan Doyle aurait influencé Agatha Christie.

La première apparition d’Hercule Poirot fut faite en 1920, lors de la parution de « The Mysterious Affair at Styles » et sa dernière dans « Curtain », publié en 1975.

La raison en reste malheureusement simple, Agatha Christie rendra l’âme et la plume en 1976, laissant son héros son suite, et ses lecteurs en attente de nouvelles aventures.

Sherlock Holmes quand à lui, fut publié bien avant Poirot en 1887 pour finir en 1914.

Mais Poirot et Holmes ne vont pas sans leur fidèle acolyte.

Nous avons Dr.Watson pour Holmes « élémentaire mon cher Watson » et Captain Arthur Hastings pour Poirot.

Étant médecin, Watson possède d’importantes connaissances en médecine et apparaît comme sérieux et l’unique ami d’Holmes.


En revanche, Hastings est l’assistant de Poirot ainsi que son ami le plus fidèle (Miss Lemon sa secrétaire et Inspecteur Japp de Scotland Yard) et tous les deux aiment se taquiner.

Le « couple » Watson/Holmes semble donc plus fondé sur une relation professionnelle et sérieuse à la différence de Poirot/Hastings qui peuvent partager d’autres sens d’intérêts.

Holmes et Poirot travaillent tous les deux, de temps à autre en collaboration avec Scotland Yard.

Un petit point amusant est la sensibilité de l’estomac de Poirot, qui ne peut supporter les voyages en bateau et vante les mérites d’un bon repas « Eating was not only a physical pleasure, it was also an intellectual research »- Manger n’était donc pas seulement un plaisir physique, mais également une recherche intellectuelle-

Là encore, à l’opposé, Sherlock Holmes ne ressent nullement le besoin de manger lorsqu’il est en pleine activité intellectuelle.

Il en va que leur apparence physique est différente : Poirot est, selon Hastings, plutôt petit, une moustache de style militaire et un brin enveloppé, ce qui ne l’empêche pas d’avoir une démarche gracieuse et fière.

A l’inverse, Holmes est grand et maigre, sans moustache et possédant un nez fin.

Par rapport aux méthodes d’enquête, dans « The Mysterious Affair at Styles », Poirot parle de ses « little grey cells » - ses petites cellules grises, ainsi que d’ordre et méthode.


De plus il considère que les réponses et la Vérité se trouvent dans ce que les gens disent.


A la différence, Holmes est peu sociable, et n’aime pas s’attarder sur les sentiments de ses clients.

Il lui faut des faits, des détails à analyser.

Poirot travaillerait plus sur des « feelings », des expressions faciales, linguistiques, tandis que Holmes reste plutôt scientifique.

Pour ce qu’il s’agit de leur famille, Poirot parle dans « The Murder of Roger Ackroyd » de son neveu qui est mentalement instable.


Sherlock Holmes quant à lui, partagerait le même talent de déduction avec un frère Mycroft, qui fait son apparition dans « The Adventure of the Greek Interpreter ».


Poirot aurait grandit en Belgique, issu d’une famille légèrement aisée mais prônant des valeurs chrétiennes mais pour Holmes nous en savons malheureusement moins.

La fin tragique de Hercule Poirot dans « Curtain: Poirot's Last Case », est due à des complications du cœur en 1975.

Sherlock Holmes rendra l’âme en 1914 après plusieurs résurrections, dues aux mécontentements démesurés des lecteurs - Après « The Adventure of the Final Problem » dans laquelle Holmes était supposé mourir, plus de 20 000 lecteurs du « The Strand magazine » se désabonnèrent-

Il réapparaîtra donc dans « The Adventure of the Empty House ».

Mais cette comparaison n’est en rien faite pour juger du meilleur détective ou encore du meilleur écrivain.

Nous pouvons estimer que tous les deux ont leur charme personnel, et nous ne pouvons que continuer à lire leurs aventures.

A lire sur nopensée.fr et Com4news.com

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout